Méditation 2-17-2019

Dans la lecture de l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus est venu avec ses douze disciples et a commencé à donner un sermon à une foule nombreuse.

 

“Bienheureux vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous.”

 

Jésus ne parle pas de pauvreté physique, mais de pauvreté dans nos cœurs, c’est un abandon intérieur aux choses du monde et le désir de suivre Dieu. Car quand nous désirons Dieu, tout ce qui se passe autour de nous importe peu car nous cherchons un objectif beaucoup plus élevé, le but d’être avec Dieu et de l’aimer pour toute l’éternité.

 

“Heureux es-tu celui qui a faim maintenant, car tu seras rassasié.”

 

Avant la chute de l’homme, nos âmes étaient réunies avec nos corps en harmonie et nous avions une harmonie parfaite avec Dieu. Après la chute, nous avons perdu ce lien avec Dieu et à partir de ce moment-là, nous avons ce désir intérieur, ou “faim”, d’être remplis de la paix la plus parfaite. Cette unité parfaite avec Dieu. Cela se construit à partir de notre désir de suivre Dieu. Nous le remplissons de choses si vides que nous avons tendance à chercher aux mauvais endroits. Dieu veut combler ce vide. Lui seul a le pouvoir de satisfaire ce désir profond que vous avez dans votre vie, qui est l’unité parfaite avec lui.

 

“Béni sois-tu qui pleures maintenant, tu vas rire.”

 

Jésus parle de la souffrance que nous éprouvons. Nous souffrons de choses qui peuvent parfois sembler hors de la force humaine. Cette douleur pourrait être un enfant qui est tombé de l’église ou un toxicomane. Nous pourrions même nous sentir comme Job qui essaie de mener une vie sainte et que tout semble aller de travers. C’est lorsque nous sommes le plus faible que la puissance de Dieu est la plus forte. Comme le dit saint Paul, nous devons continuer à courir pour finir la course. Restez concentré car ce temps est court, alors quand nous nous accrochons à Dieu jusqu’à la fin, nous pouvons compter que Dieu nous élevera si nous nous sommes efforcés de mener une vie très sainte.

 

«Béni sois-tu quand les hommes te haïssent, quand ils t’excluent et te méprisent, et jettent ton nom comme un mal, à cause du Fils de l’homme!   Réjouissez-vous en ce jour et sautez de joie, car voici, votre récompense sera grande dans les cieux; car ainsi leurs pères ont fait aux prophètes. “

 

Jésus sait que vous vivez dans le monde, mais vous ne faites pas partie du monde. Cette terre est un champ de bataille. Lorsque vous travaillez pour votre salut, le monde ne veut pas que vous aimiez Dieu. Ils veulent que vous vous concentriez sur votre propre bonheur et que vous deveniez un «dieu». Si vous ne faites pas partie de la foule, vous serez persécuté et souffrirez de grandes choses. Ils vous accuseront de toutes sortes de maux et d’insultes. Ils vont même réclamer votre vie. Mais si vous maintenez votre position et proclamez Jésus comme votre Seigneur et votre sauveur. Vous recevrez les grâces du Saint-Esprit pour témoigner devant les rois et les dirigeants. Le moment est venu de demander aux grâces d’être dignes de mourir dans l’état de grâce. Être ferme dans la conviction de l’un, vrai Dieu. Dieu et tout le ciel vous attend. Il y a une place pour vous si vous choisissez Dieu.

 

«Mais malheur à vous qui êtes riches, car vous avez reçu votre consolation. Malheur à toi qui es rassasié maintenant, car tu auras faim. Malheur à ceux qui rient maintenant, car vous pleurerez et pleurerez! Malheur à toi, quand tous les hommes te diront bien que leurs pères ont fait ce qu’ils ont fait aux faux prophètes. ”

 

Jésus met en garde ceux qui choisissent le monde sur lui. Celui qui ne suit pas les commandements, ceux qui se sont livrés aux vices et aux péchés. Ceux qui suivent de fausses croyances et ceux qui marchent sur leurs semblables pour revendiquer le meilleur pour eux-mêmes. Les sans-coeur et les méchants subiront une mort atroce s’ils se retrouvent en enfer. La personne sera rappelée pour le reste de l’éternité, pourquoi ils se sont arrêtés là. Ils vont subir des tourments inimaginables. Ils seront torturés par les démons et ne connaîtront plus jamais la paix. Ceux qui vous encouragent dans votre vie et vous disent que vous faites la bonne chose et que vous ne devez vous soucier que de vous-même et de personne d’autre vous guident jusqu’aux portes de l’enfer.   Dieu envoie son aide, il envoie des gens pour vous faire faire demi-tour. Il va même envoyer une maladie dans votre vie pour changer vos habitudes avant de mourir. Mais à la fin, vous devez décider si vous choisirez Dieu ou non.

 

Nous laisse prier,

 

Dieu très miséricordieux, je vous demande la grâce d’être désolé pour mon péché. Brisez les chaînes du mal dans ma vie afin que je puisse me retourner et sauver mon âme. Aidez-moi à être plus utile à mon voisin. Permettez-moi de donner aux pauvres, d’aider les faibles, de protéger les innocents et de m’aider à atteindre la lumière. Je demande à l’intercession de notre Dame de Guadalupe, Marie Reine des cieux et de la terre, de me guider sur le chemin étroit de la vie, d’atteindre les portes du ciel et de vivre une mort paisible et joyeuse. Nous te le demandons en ton puissant nom, Amen!

 

Dieu vous protège,

 

Aaron JP

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: